dilma-rousseffVoici un rapide analyse de la destitution de la présidente brésilienne Dilma Rousseff : ne nous leurrons pas, il s'agit d'un coup d'état. Dilma Rousseff était en train de faire la chasse à la corruption parmi les élites brésiliennes. L'appartenance dérangeante du Brésil aux BRICS a également contribué à entériné son sort aux yeux de l'Empire.

 
Comments Off on Dilma Rousseff victime de la CIA
 

moustiqueVoici un article suggérant une curieuse corrélation entre l'épidémie de virus Zika et ces essaims de moustiques génétiquement modifiés créés par la société anglaise Oxitec, elle-même financée par la fondation de Bill Gates.

 
Comments Off on Le virus Zika est il une conséquence collatérale d'une création financée par Bill Gates ?
 
By admin | December 5, 2010 - 12:00 am
Posted in Category: brésil, diplomatie, english, français, palestine

C'est le 1er décembre dernier, le Brésil a fait une annonce surprenante :

Ils reconnaissent en effet l'Etat Palestinien tel que défini en 1967 (pas en 1947, hélas, mais c'est un bon début).

Cette annonce implique donc que, aux yeux des Brésiliens, les colonies constituent désormais un acte de violation du territoire Palestinien par les Israéliens.

Mise-à-jour (6-déc): L'Argentine aussi, mais dans les frontières d'AVANT 1967.

 
Comments Off on Obrigado, Brasil! Gracias, Argentina!
 
By admin | May 7, 2008 - 7:12 am

The National Geographic décrit la crainte de quelques conpiratologues de voir les Etats-Unis prendre (administrativement) le contrôle d'un immense réservoir souterrain d'eau douce situé en deçà des territoires Argentin, brésilien, uruguayen et paraguayen.

Il semble qu'il n'y ait pas que le pétrole qui suscite la convoitise de l'Oncle Sam…

 
Comments Off on Après le pétrole…
 
By admin | May 25, 2007 - 9:38 am
Posted in Category: argentine, économie, brésil, english

One DollarLes russes de "Ria Novosti" nous apprennent que le Brésil et l'Argentine ont décidé que, à partir d'octobre 2007, ils cesseraient d'utiliser le dollar pour leurs transactions financières, et ce, au profit d'une monnaie locale.

Voilà une initiative qui risque d'affaiblir davantage la monnaie nord-américaine, déjà mise à mal par un tel dénigrement de la part des Chinois, mais aussi de certains pays de l'OPEP.

 
Comments Off on À quand la "Libération"?