By admin | September 19, 2010 - 12:00 am
Posted in Category: enfants, english, esclavage, inde, kpr

Après le scandale ayant révélé les pratiques quasi-esclavagistes du sous-traitant Kye en Chine, on découvre qu'il en est de même dans le domaine du textile en Inde.

Libération présente ainsi le cas de KPR, une sorte de camp de travail où sont recrutées des gamines auxquelles on promet de quoi se constituer l'indispensable dot qui leur permettra, après 3ans de régime quasi-carcéral, de financer leur mariage (forcé, comme le veut la tradition rurale en Inde).

Qu'en disent les clients de KPR ? Certains rompent tout commerce avec eux, d'autres, Décathlon, H&M, s'en foutent.

 
Comments Off on Mondialisation pour les nuls (2)