By admin | February 6, 2007 - 3:27 pm
Posted in Category: bayer, english, libéralisation, ogm, usa

La faute à DieuD'après la compagnie Bayer, la récente contamination du riz américain par du LL601, une variété transgénique expérimentale (c'est à dire "non approuvée") serait dûe à…

un acte de Dieu
(ou à l'incompétence des fermiers concernés)

Evidemment, dans un pays où l'on jure sur la Bible et où l'on paye en monnaie pieuse ("in God they trust"), l'argument a des chances de sauver ce géant de l'agro-alimentaire de centaines de millions de dollars de dommages et intérêts.

Les plaignants, en l'occurrence les fermiers et quelques négociants, ont subi la forte dévaluation du cours du riz qui a résulté de la publication de cette contamination. Ils cherchent donc à se refaire… On peut les comprendre.

Après le maïs et le soja, voilà qu'il faut désormais rayer certains types de riz américain de nos listes de courses.