dilma-rousseffVoici un rapide analyse de la destitution de la présidente brésilienne Dilma Rousseff : ne nous leurrons pas, il s'agit d'un coup d'état. Dilma Rousseff était en train de faire la chasse à la corruption parmi les élites brésiliennes. L'appartenance dérangeante du Brésil aux BRICS a également contribué à entériné son sort aux yeux de l'Empire.

This entry was posted on Tuesday, May 31st, 2016 at 01:00:55 and is filed under économie, brésil, censure, cia, colonisation, conspiration, corruption, crise, désinformation, dictature, english, ingérence, lobbyisme, propagande, racket, tribunal. You can follow any responses to this entry through the RSS 2.0 feed. You can skip to the end and leave a response. Pinging is currently not allowed.

Leave a Reply